Principes éducatifs et pédagogiques

Principes éducatifs et pédagogiques

Un accompagnement personnalisé des jeunes en formation et de leurs projets professionnels

Chaque jeune étant unique, les moniteurs des CEFFA aident chacun d’eux à se connaître, à découvrir ses talents et ses limites, à réussir autrement sa formation, à construire son projet professionnel; ceci grâce au tutorat. Le jeune est ainsi suivi, écouté et accompagné individuellement durant son parcours au CEFFA, dans ses études et son projet professionnel par les moniteurs qui l’encouragent, l’accompagnent et le conseillent.

Des familles responsables impliquées dans la formation des jeunes

La responsabilité des familles est la première valeur et est au cœur du projet éducatif des CEFFA. Car, c’est parce que les familles voulaient assumer leurs responsabilités qu’elles se sont regroupées pour créer le tout premier CEFFA (MFR de Lauzun en 1937). Voilà pourquoi, un CEFFA est d’abord créé sous l’initiative et sous la responsabilité des familles et des professionnels, constituées en association. Ces familles sont impliquées dans les activités de formation du CEFFA (validation du plan de formation, recherche des lieux de stage, renseignement du carnet de liaison, suivi en stage professionnel dans l’exploitation familiale…).

L’alternance comme principe organisateur de la formation

Entreprendre pour apprendre

La pédagogie appliquée dans les CEFFA est basée sur le principe de l’alternance où prime l’expérience du jeune en milieu socio-professionnel (MSP). En effet, les savoirs expérientiels acquis en milieu familial, social ou professionnel par le jeune sont confrontés aux savoirs livresques reçus au CEFFA pour renforcer l’efficacité de l’apprentissage. Le jeune alterne ainsi toute sa formation entre le MSP (temps du faire/de la main, temps de l’action) et le CEFFA (temps du comprendre, temps de la réflexion, de l’étude). Son expérience est valorisée et constitue la base des cours techniques. Grâce au principe de l’alternance, la formation que reçoit le jeune a un impact direct sur l’exploitation familiale car, le jeune applique les techniques apprises sur cette exploitation familiale. De même, le stage en MSP permet au jeune en formation d’acquérir une riche expérience professionnelle facilitant son insertion socio-professionnelle.

Un rythme d’alternance approprié

Le rythme d’alternance, qui désigne la fréquence des allers-retours entre le milieu socio-professionnel et le centre de formation (CEFFA), varie selon qu’on est à l’EFA ou à l’IFER. Dans les EFA (au Cameroun), deux (02) semaines en MSP alternent avec deux (02) semaines au CEFFA. A l’IFER, par contre, un (01) mois de formation en milieu socio-professionnel (entreprise) alterne avec un séjour d’un (01) mois à l’IFER. Les périodes de stage professionnel ou d’immersion professionnelle représentent donc au moins la moitié (50%) de l’année de formation.

Des moniteurs exerçant une fonction globale

Dans les CEFFA, les moniteurs ne sont pas de simples enseignants, mais exercent une fonction globale : à la fois formateurs, éducateurs et animateurs du processus formatif. Ils entretiennent des relations étroites avec les maîtres de stage, les professionnels et les familles, considérés comme des co-formateurs dans l’alternance des CEFFA.

Des centres de formation à taille humaine  

La plupart des CEFFA disposent d’un internat qui fait partie intégrante du projet éducatif des CEFFA. L’internat joue, en effet, un rôle socialisant : les apprenants qui y vivent sont soumis aux règles de la vie communautaire grâce à laquelle ils acquièrent le sens de la responsabilité au moyen des activités et tâches qui leur sont confiées au quotidien (travaux manuels, entretien des locaux, organisation et animation des soirées récréatives, des activités culturelles et sportives…) et deviennent autonomes. La vie résidentielle favorise ainsi la connaissance mutuelle et la convivialité entre moniteurs et apprenants qui acquièrent, par ailleurs, le réflexe de se constituer en coopératives/groupements paysans. Le temps en internat est donc un instrument privilégié de l’apprentissage de la citoyenneté.

Des professionnels engagés comme co-formateurs

Les maîtres de stage ou maîtres d’apprentissage sont des partenaires essentiels de la formation au CEFFA. En effet, c’est auprès d’eux que les apprenants ou jeunes en formation apprennent le métier, le geste professionnel. Ils prennent le temps de répondre aux questions des jeunes et leur permettent de participer à la vie de l’entreprise et d’évoluer. Ils s’intéressent au parcours professionnel des stagiaires afin de leur proposer des tâches pertinentes. Ils rencontrent régulièrement l’équipe pédagogique du CEFFA ainsi que les parents des apprenants pour faire un point sur l’évolution de la formation. Les maîtres de stage sont donc des formateurs à part entière.

Une démarche qui facilite l’orientation et l’insertion professionnelle

En mettant en contact direct avec les entreprises et le monde des adultes, l’alternance offre une chance de réussir l’insertion socio-professionnelle des jeunes. L’apprenant, qui a un pied solidement ancré dans la vie active et un autre au CEFFA, peut ainsi mieux s’orienter et se construire un avenir professionnel. Les CEFFA proposent donc un parcours d’insertion professionnelle réussie à travers l’alternance grâce à un partenariat avec les entreprises, des équipes pédagogiques formées pour accompagner les jeunes et les adultes dans leur projet professionnel.

 

 

         Nos Partenaires financiers
BESIX FOUNDATION
iecd
SeCoDév
Incontro fra i Popoli
Stichting Gillès
Via don bosco
Via don bosco
Coopération belge au Développement
Coopération belge au Développement
Turing Foundation
Turing Foundation
Miel Maya Honing
Miel Maya Honing
COMUNDOS
COMUNDOS