L’EFA DE KOLARA S’IMPLIQUE DANS LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

L’Ecole Familiale Agricole (EFA) de KOLARA s’est engagée dans une lutte acharnée contre la pandémie du COVID-19. C’est au cours d’un forum d’échanges entre les apprenants, leurs familles et le Conseil d’Administration de l’EFA. En effet, les familles sont les piliers du respect des mesures édictées par le gouvernement camerounais. Pour manifester cette volonté, l’association des familles de l’EFA de KOLARA, avant le départ en congés du deuxième trimestre, a pris les dispositions suivantes :

  1. A L’ENDROIT DES FAMILLES

Elles doivent assumer leurs responsabilités pour lutter efficacement contre le COVID-19.

Pour ce faire :

  • Respecter le port de cache-nez ;
  • Observer un écart d’au moins un (1) mètre avec toute personne ;
  • Eviter de manger et de boire dans la même calebasse ;
  • Ne pas accepter chez soi un inconnu qui ne respecte pas les mesures barrières ;
  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon,
  • Eviter de se saluer en serrant les mains, ou de s’embrasser ;
  • Eviter de se toucher les yeux et le nez avec les mains.

Ce message sera porté à toute la population de KOLARA par les membres de l’association des familles de l’EFA.

  1. A L’ENDROIT DES MONITEURS

Les moniteurs sont comme la lumière du village. Ils doivent eux aussi se conformer aux mesures prescrites par le gouvernement tout en gardant à l’esprit que la fermeture temporaire de l’EFA n’est pas synonyme de congés. Ils devront continuer de faire le suivi des apprenants de différentes façons (par téléphone, par des notes écrites et même de manière informelle). Ils ne cesseront de répéter aux apprenants qu’il faut se laver régulièrement les mains. Moniteurs et apprenants devront restés unis et solidaires. Tous se connaissent mutuellement, comme le dit l’adage: « le crapaud cherche toujours un endroit humide ». Ainsi, nous vaincrons le COVID-19 au Cameroun.

PELLYANG NDOUMOU Jacques