LA GOUVERNANCE DES CEFFA AU CŒUR DES ÉCHANGES DE LA RENCONTRE NATIONALE 2019

L’édition 2019 de la Rencontre Nationale de la PROCEFFA fut organisée ce 14 février 2019 sous le thème : « La gouvernance des structures de formation professionnelle et la consolidation de la formation par alternance au sein des CEFFA ». L’objectif général de cette rencontre nationale était d’échanger sur la problématique de la gouvernance des structures de formation professionnelle afin de contribuer à la consolidation de la formation par alternance au sein des CEFFA de la PROCEFFA. Y ont pris part, outre les organisations membres de la PROCEFFA et le Secrétariat Exécutif, l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun (S.E.M. Stéphane DOPPAGNE), le Représentant du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (M. ABDOULAYE), les partenaires techniques et financiers (VIA Don Bosco, IECD), les Ministères sectoriels (MINADER, MINESEC), les Collectivités Territoriales Décentralisées (Mairie de Yaoundé 1er et 6e), les représentants des établissements de formation agricole (Ecole Pratique d’Agriculture de BINGUELA, Collège Bullier de SA’A), la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts du Cameroun (CAPEF), les programmes gouvernementaux, des OSC (PROPAC), les organes de presse et de télévision (The Post, Mutations, CANAL 2). Ce sont au total 52 participants qui ont pris part activement part aux travaux dans la Salle Saint Paul de la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun.

La phase d’ouverture de cette rencontre fut marquée respectivement par :

  • L’exécution de l’hymne national du Cameroun ;
  • Le mot de bienvenue de la Présidente du Conseil d’Administration de la PROCEFFA (Mme Mariam HAMAN ADAMA) qui, après une chaleureuse bienvenue aux participants, a présenté la PROCEFFA en inscrivant la rencontre nationale dans l’un de ses objectifs. Elle a montré l’intérêt du thème pour la pérennité des CEFFA au Cameroun, non sans manifester sa sympathie aux organisations promotrices de CEFFA du Nord-ouest dont les CEFFA sont fermés en raison de la crise socio-politique ;
  • L’allocution du Directeur du Programme VIA Don Bosco au Cameroun (M. Filip MAENHOUT) dans laquelle il a démontré, avec moult arguments, que l’association de familles est non seulement un pilier du CEFFA, mais aussi un facteur clé du succès des CEFFA.
  • Le mot de l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun (S.E.M. Stéphane DOPPAGNE) pour qui le choix du thème traduit d’une part la volonté de la PROCEFFA de s’approprier la loi du 11 juillet 2018 régissant la formation professionnelle au Cameroun et d’autre part son intérêt pour la formation de la jeunesse camerounaise. Cette dernière est un domaine prioritaire de l’aide belge au Cameroun à travers deux (02) associations, notamment VIA Don Bosco et ACTEC.
  • L’allocution d’ouverture du Représentant du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (M. ABDOULAYE) dans laquelle il a d’abord exprimé sa gratitude tant qu’aux partenaires de la coopération bilatérale qu’aux partenaires techniques et financiers du Cameroun pour les appuis multiformes. Puis, il a précisé que la loi N°2018/010 du 11 juillet 2018, dont les organisations membres de la PROCEFFA veulent s’approprier lors de cette rencontre, fixe le cadre juridique et les orientations de la formation professionnelle au Cameroun. Il a achevé son allocution en appelant la PROCEFFA à devenir un partenaire privilégié de l’Etat auquel sont assignées les missions d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi des politiques publiques de formation et de l’orientation professionnelles en partenariat avec les Collectivités Térritoriales Décentralisées, les organisations professionnelles, les entreprises et autres acteurs concernés.

Après la photo de famille, les travaux se sont poursuivis par une série de trois (03) exposés/présentations :

  • D’abord, celui du représentant du MINEFOP portant sur «Les acteurs clés et leurs rôles dans l’animation du dispositif de formation professionnelle dans la nouvelle loi d’orientation de 2018 au Cameroun» ;
  • Ensuite, celui du représentant de l’Ecole Pratique d’Agriculture de BINGUELA sur le «Partenariat Public-Privé : quelle stratégie de mobilisation des partenaires d’appui aux futurs jeunes entrepreneurs ? L’expérience de l’Ecole Pratique d’Agriculture de BINGUELA» ;
  • Enfin, la restitution des travaux des rencontres régionales (Grand Sud, Grand Ouest, Grand Nord) de la PROCEFFA sur « La cogestion des CEFFA : quels rôles pour les associations de familles et les acteurs du milieu ? ». A chaque exposé ou présentation, s’en sont suivis des échanges.

Les travaux ont repris, dans l’après-midi de ce jeudi, par les ateliers. A l’issue de la restitution en plénière de ces travaux de groupe, un modèle de gouvernance en a émergé : une association bâtie sur la représentation des différents acteurs, avec un Conseil d’Administration constitué de l’Organisation Promotrice de CEFFA et de l’Association de familles. En dessus duquel se trouve un organe de gestion au quotidien du CEFFA (Directeur, moniteurs/formateurs…).

Benoît BIRWE

Délégué pédagogique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *