Mot de la Présidente

J’ai un rêve, celui de « donner la possibilité aux jeunes camerounais, de toutes les couches sociales, filles et garçons, d’apprendre un métier et de vivre décemment ». Ce rêve est partagé par tous les acteurs de la formation par alternance réunis…

Lire la suite

Actualités récentes

La PROCEFFA voudrait donc se positionner dans le paysage de la société civile comme un cadre de débat, de dialogue, de consultation, de concertation, d’intégration et de coordination des actions des CEFFA et des différents partenaires au développement pouvant conduire à la reconnaissance officielle de la pédagogie de l’alternance au Cameroun.

+

Les délégués des Organisations membres de la PROCEFFA ont élus des nouveaux membres au Conseil d’Administration et Commissariat aux comptes.…

Lire la suite

La PROCEFFA a tenu sa 7e Assemblé Générale Ordinaire, le Mercredi, 30 mars 2022 à Yaoundé. Etaient présents 15 des…

Lire la suite

Structuration de l’offre de formation professionnelle par alternance

Formation professionnelle des CEFFA

 

Les cursus de formation 
               
Le cycle EFA+ (Ecole Familiale Agricole )   Le cycle IFER (Institut de Formation en Entrepreneuriat Rural) Les passerelles entre les cycles (EFA+ et IFER/ESG/ETP)

 

Parcours de formation : Exploitant Agro-pastoral

Parcours de formation : Esthétique-coiffure, hôtellerie-restauration, industrie de l’habillement

Politique de formation professionnelle par alternance de la PROCEFFA

Formation des moniteurs de la PROCEFFA

Formation des délégués pédagogiques et des autres acteurs de la PROCEFFA

Stratégie de mise en œuvre de la formation par alternance

             
CQP ou DQP + un projet d’insertion socio-professionnelle (MPE)   CAP agricole ou le GCE O/L (CAP commercial)
             
 Filières    Pré-requis    Filières   Pré-requis
Agro-pastorales

 

Industrie de l’habillement

Esthétique-coiffure

Hôtellerie-restauration

 

Diplôme requis: Jeunes post-primaires (titulaires d’un CEP/FSLC) Durée de la scolarité : 03 ans 

  Agro-pastorales

 

Industrie de l’habillement

Esthétique-coiffure

Hôtellerie-restauration

 

Jeunes post-primaires (titulaires d’un CEP/FSLC)     Durée de la scolarité: 05 ans 

Jeunes avec le niveau de la classe de 5ème ou 2ème année de l’enseignement technique et professionnel. Durée de la scolarité: 02 ans 

 Entre les deux cycles de formation, existent des passerelles… Lire plus.
     
     
     
   Corps de Métiers et Débouchés
 

AGRICULTURE ELEVAGE                                                         INDUSTRIE DE L’HABILLEMENT 

 
 

 

ESTHÉTIQUE COIFFURE                                                            HÔTELLERIE RESTAURATION 

         Nos Partenaires financiers
 

    COMUNDOS

      Miel Maya Honing

        Turing Foundation

          Coopération belge au Développement

            Via don bosco

              Stichting Gillès

                Incontro fra i Popoli

                  BESIX FOUNDATION

                  RÉCIT DE PARCOURS D’INSERTION DES APPRENANTS DES CEFFA

                   

                  Je suis Franck Derick NDJOL, un jeune du village Malen V, région de l’Est Cameroun. Je suis entré en 2014 au Centre de Formation agricole (CFA) de Malen V crée par l’ONG APAS Cameroun, pour suivre une formation d’exploitant agricole. Je suis sorti en 2017 nanti de mon certificat de qualification professionnelle et écrit un projet « la culture de cacao associée au bananier plantain et au macabo». APAS CAM et l’association du CFA m’ont aidé (plans de cacaoyers, deux chèvres) à renforcer mon insertion professionnelle commencée pendant la formation. Je récolte et je vends déjà mon macabo et mon plantain. J’ai d’ailleurs été invité à Yaoundé au « Village jeunesse » au mois de février 2018 par la PROCEFFA, pour partager mon expérience avec les autres jeunes du Cameroun, initiative du ministère de la jeunesse du Cameroun. Je possède deux ruches et une pépinière de 100 pieds de palmier à huile. J’ai été recruté à temps partiel par le projet PGS-Awely, dans une école primaire comme éducateur environnemental grâce à APAS Cameroun. Tous les revenus générés de la vente du plantain et du macabo, et le travail d’éducateur environnemental, me permettent de subvenir à mes besoins, et d’accroitre progressivement mon projet de vie avec l’accompagnement de l’équipe Pédagogique du CFA de Malen V. Je rêve accroitre mes parcelles de 5 hectares d’ici quelques années. Je souhaite être l’un des plus grands exploitants agricole de mon village et un exemple pour mes jeunes frères et soeurs qui rêvent de faire comme moi.

                  « Il faut entreprendre pour apprendre ».

                  Franck Derick NDJOL

                  Franck Derick NDJOL

                  Je m’appelle KELLOU, apprenante au Centre de Formation Agropastorale des Jeunes par Alternance de Makabaye (CFAJAM), créé par CROPSEC, où je suis admise en septembre 2015 pour suivre une formation d’exploitant agricole. Cette année, je suis en troisième année. Mon projet professionnel porte sur l’engraissement des petits ruminants, notamment les moutons associé à la culture du sorgho pluvial de la variété S35. Au cours de ma formation, j’ai initié un projet productif : l’élevage et la commercialisation des porcs que je conduis avec le soutien de ma famille. Je suis très contente de la formation que je reçois au CFAJAM car, j’ai appris beaucoup de choses, aussi bien en formation générale/humaine qu’en  formation technique et professionnelle. Je cite, entre autres : la mise en place et le suivi d’une fosse compostière, la conduite de diverses cultures (sorgho, maïs, arachide, niébé…), la conduite de l’élevage de certains animaux de ma localité (mouton, chèvre, bœuf…), les techniques d’engraissement, etc. Certes, la formation était pénible en raison de mon état de santé précaire, mais j’en suis très ravie et je recommande à tous les autres jeunes de faire comme moi. Se former au CFAJAM, c’est « réussir autrement » son insertion.
                  KELLOU – CFAJAM-IFER DE MAROUA

                  KELLOU – CFAJAM-IFER DE MAROUA

                  Je suis Espérance BEFOLO BENGONO, apprenante au CAPAM (Mbalmayo), créé par Alternatives Durables pour le Développement (ADD) où je suis ma formation d’exploitant agricole depuis septembre 2016. C’est dans le cadre des projets productifs des apprenants qu’encouragent nos moniteurs que j’ai initié mon projet de la culture du bananier plantain associée au macabo. J’ai actuellement deux exploitations dans mon village FAKELE, situé dans l’arrondissement de Mbalmayo. Avec les revenus générés par cette activité, je parviens à subvenir à mes besoins, à m’acquitter des frais de formation au CAPAM et à envisager d’autres projets. Mon rêve le plus cher, agrandir mes exploitations et faire de cette activité mon projet de vie.

                  « Il faut entreprendre pour apprendre ».

                  ESPERANCE BEFOLO BENGONO –  CAPAM

                  ESPERANCE BEFOLO BENGONO – CAPAM